Les différentes formes de corruption observée en politique

La corruption un des plus gros freins au développement dans nos pays et c’est aussi une gangrène qui tue petit à petit nos états. Ce phénomène n’est pas seulement au niveau des institutions et des administrations publiques, mais plutôt partout. Pour ceux qui ne le savent pas, voici les différentes formes de corruption politique qui existe.

Les pots-de-vin 

Avant tout, notez que la corruption, c’est avant tout échanger des services publics destinés aux peuples dans le but d’atteindre des objectifs donnés contre des pots-de-vin ou contre un paiement. Dans le cas présent, le pot-de-vin, c’est une forme de corruption qui est basée sur un échange de faveur. Vous en saurez davantage en vous rendant sur ce site internet.

Ici, au lieu qu’un marché public soit attribué à une entreprise via un appel d’offres par exemple, les responsables en charge de l’attribution du marché le détournent vers des entrepreneurs véreux pour avoir des pourcentages ou des pots-de-vin.

Les Détournements de fonds

Voilà une autre forme de corruption qui est assez connue aujourd’hui. Ici, il est question de certaines autorités publiques, qui au lieu d’utiliser les ressources misent à leurs dispositions pour les travaux publics, ils les empochent pour satisfaire leurs besoins.

Pour dire mieux, le détournement de fonds est une forme de corruption qui consiste à utiliser les deniers publics pour ses propres besoins comme si l’argent du contribuable était le vôtre. C’est un cas très répandu de nos jours.

À titre illustratif, prenons le cas du directeur général des impôts d’un pays qui détourne durant ses fonctions des dizaines de millions d’euros pour s’enrichir et vivre la vie de luxe. C’est de même pour les cas où les directeurs d’écoles ou de sociétés publics qui détournent les sous de leurs entreprises pour vivre la belle vie et qui finissent par se faire arrêter ou pas.

Le chantage ou l’extorsion

C’est aussi une autre forme de corruption assez courante dans les services publics de nos jours. En effet, certains fonctionnaires occupent des postes assez élevés qui les offrent certains privilèges et certains pouvoirs.

Ces derniers n’hésitent pas à utiliser leurs pouvoirs pour extorquer de l’argent ou pour vous faire du chantage. En gros, le chantage et l’extorsion sont une forme d’abus de pouvoir de la part d’un fonctionnaire public qui consiste à utiliser son titre ou ses pouvoirs pour faire chanter un citoyen ou un subordonné ou lui réclamer de l’argent avant qu’ils n’obtiennent le service qu’il vous demande.