Présentation du système éducatif français

L’éducation est un vecteur de changement.  Il permet d’apporter de grandes connaissances aux apprenants et les préparer à affronter la vie active. Il est normal qu’il soit entièrement structuré. Voici un peu à quoi ressemble le système éducatif français.

Généralités sur le système éducatif français

En France, le système éducatif est organisé et géré par le ministère de l'Éducation nationale. À partir de 2019, l'instruction est devenue une obligation pour les enfants âgés de 3 à 16 ans puis de 16 à 18 ans la formation elle aussi est obligatoire. Cela peut être un apprentissage, un service civique, une scolarisation ou une insertion professionnelle. 

La France dispose d'un plus de 61.000 établissements scolaires  dont la plupart sont des publics et où sont inscrits au moins 12.000 millions élèves répartis comme suit : 15% des élèves au primaire et 20% du secondaire sont dans les privés ayant un contrat avec l'état. Un quart de la population française suit des études. En effet l'effectif total d'élèves et d'étudiants cumule à 15.000 millions. Par ailleurs en 2008, selon les sources de l'Insee, 69% de la population française détient un diplôme inférieur ou égal au baccalauréat et 20% possèdent un diplôme supérieur au baccalauréat. 

La hiérarchisation du système éducatif français

Vous l’aurez donc compris, le système éducatif français dispose plusieurs degrés. En effet, nous avons l’enseignement primaire, l’enseignement secondaire ainsi que l’enseignement supérieur. Suivre un enseignement à ces trois niveaux est sanctionné par l’obtention d’un diplôme. Par exemple, le baccalauréat est le diplôme délivré à la fin du cycle secondaire et en même temps le premier diplôme universitaire. 

Prérogatives et finance

En dehors du ministère de l'Éducation nationale chargé de la gestion du système éducatif, celui de l'agriculture pour l'enseignement agricole intervient également dans la gestion. 

En France, ce sont les communes qui sont chargées des écoles primaires, les départements des collèges puis les régions de l'enseignement professionnel et des lycées. Toutefois, l’État investit de grosses sommes dans l’éducation nationale. 

Tout ceci a permis à la France aujourd'hui d’avoir de remarquables résultats en termes d'éducation.